Le club libertin

Publié par

Dans la catégorie Récits partouze

Étiquettes : ,

Temps de lecture :~ 15 min

Fanta

« Allez ! Tu vas voir ! Ça va être bien. Je suis sûr que de ta vie tu ne verras ni sentiras autant de queues et de chattes se frotter contre toi ! »

L’idée que me propose Samantha n’est enfaite pas déplaisante mais moi et mon orgueil on fait deux ! Je serais tout aussi bien chez moi avec mon canard de bain et mon vibro !

« Euh ! Désolé mais je t’ai déjà dit non Sam ! Pas besoin d’inciter ! »
« Natacha ! Bouge ton petit cul maintenant ! Tu vas mettre la robe le plus courte que tu as et tu te magnes sinon je t’y emmène à poil, ok ?! »
« Bon, bon ! »

Zut alors ! Je pensais vraiment qu’elle allait abandonner. Cela fait plus d’une semaine qu’elle me bourre le crâne avec ses histoires de club libertin ! Bon j’admets que j’en ai fait des rêves très excitants, comme par exemple être l’esclave sexuelle d’un couple. Mais je pense que le manque de confiance en moi dont je souffre m’empêche de dire « Oui je viens avec toi ! »
Vous auriez compris que je n’ai pas eu besoin de faire cet effort ! Je suis dans la voiture de Sam, ma longue chevelure brune me tombant dans le dos, je porte ma petite (micro) robe rouge, talons aiguilles assortis.

« Je ressemble à une prostituée » lui dis-je
« Mais non ma belle ! Tu es juste hyper sexy ! Tu vas faire des ravages ! »

Une fois dans le club, je ne sais plus où poser mes yeux ! Des hommes et des femmes se font l’amour partout ! En duo, à plusieurs, femme avec femme, homme avec homme ! Sans aucune pudeur, ni retenue !
Près du bar, des hommes, des femmes, seuls qui regardent, observent, certains se masturbent. J’avance vers le bar, il me faut une bonne vodka. Sam est déjà loin, on s’est donné rendez-vous devant sa voiture à la fermeture de la boite. En me frayant un chemin jusqu’au bar, je sens des mains me toucher ! Quelles soient volontaires ou pas, je sens le désir monter en moi ! J’ai l’impression de devenir folle ! Il me faut ce verre ! « Il m’aidera à me lâcher » me dis-je intérieurement.
Je commande mon verre et le bois cul sec, j’en commande un autre et lui réserve exactement le même sort. Un homme et une femme se sont approchés de moi ! Ils me regardent tous les deux comme si j’étais un bonbon. C’est elle qui s’avance la première.

« Tu es nouvelle ici ? Tu me plais ! Tu viens danser ? »

La vodka commence à faire son petit effet, la musique est d’un coup plus entrainante, la pièce est de plus en plus chaude. Je pose ma main dans la sienne qu’elle me tend. Elle me sourit et m’entraine sur la piste. Je peux la voir de dos, elle a un corps de mannequin, des jambes fines et interminables, des petites fesses bien rebondis. Elle porte une robe noire à paillettes. Arrivées sur la piste, elle se retourne et frotte son corps contre le mien. Elle a une jolie paire de seins et apparemment, elle ne porte aucuns sous-vêtements. Je me laisse entrainer dans ce doux corps à corps. Je pose mes mains sur ses hanches et la caresse le plus sensuellement possible. Elle me sourit et pose ses mains sur les miennes afin de les guider vers ses seins. Je sens le désir se faire dans mon ventre. Mais que m’arrive-t-il ? J’ai envie de faire l’amour avec une femme ! Elle me caresse les fesses, le dos, passe ses mains dans mes cheveux.

« Tu aimes ça ma belle ? Comme je me frotte à toi ? Moi j’aime tes mains sur mon corps ! Est-ce que tu as envie d’aller plus loin ? J’ai envie de toi ! »

Je la regarde droit dans les yeux en faisant oui de la tête. Intérieurement, je hurle que jamais je n’oserais mais ma bouche s’ouvre toute seule (effet vodka + désir je suppose)

« Oui j’ai envie de toi » lui répondis-je le souffle court.

Elle fait discrètement passer sa langue sur sa lèvre supérieur et se penche sur moi, prend mon visage entre ses mains et m’embrasse. Sa langue force l’entrée de ma bouche. L’on ne m’a jamais aussi bien embrassé. Instinctivement, je pose mes mains sur ses fesses et attire fermement son corps contre le miens.

« Viens, allons là-bas. Je voudrais te garder pour moi un petit moment, là-bas on sera plutôt tranquilles. » me dit-elle.

Elle m’entraine vers un coin de la grande pièce, éclairé par des bougies, il y a un grand et large canapé blanc et quelques coussins posés sur le sol. C’est désert mais j’entends autour de moi, les gémissements des autres personnes. Je suis chaude, complètement excitée ! J’en tremble. On s’embrasse à nouveau. Je passe mes mains sous sa robe et je la lui retire, comme je l’avais deviné elle ne porte rien en dessous. Je la caresse délicatement, les seins, le cou, le dos, les fesses. Je suis à bout de souffle, excité comme jamais. Elle me déshabille également, elle fait glisser les bretelles de ma robe sur mes épaules, se met à genou devant moi et tire ma robe le long de mes jambes, le tissu soyeux glisse délicieusement sur mes cuisses. Je ne porte qu’un string quelle fait également tomber sur mes jambes tout en les léchant.

« Tu es magnifique vu d’ici, me dis-t-elle. Tes jambes, ta chatte, tes seins. »

Tout en me flattant elle caresse les parties qu’elle nomme. Je me rends enfin compte que je la domine, là debout devant elle et surtout que ça me plait !

J’ordonne : « Couche-toi »

Elle sourit et m’obéis. Je m’avance au-dessus d’elle. J’ai maintenant mes pieds (je porte toujours mes talons) de chaque côté de ses épaules. Ma chatte épilée est toute mouillée. Elle me caresse les mollets, passe ses mains derrière mes genoux.

« Caresse-toi » lui dis-je.

Elle se caresse les seins, le ventre, elle est en sueur tellement elle est excitée !

« Regarde-moi ! » lui dis-je.
« Oh ouiii » me répond-elle.

Je me caresse les seins et descend une main sur mon sexe et commence à me masturber au-dessus de son visage. Elle a l’air de plutôt apprécier le spectacle. Ce jeu de domination me rend folle ! Je me donne du plaisir sous le nez d’une autre femme ! Mais que c’est bon ! Hummm ! Elle se tortille sous moi.

« Viens t’occuper de moi s’il te plait ! Tu m’excite tellement ! » me dit-elle.

Je me mets à quatre pattes à côté d’elle, je passe ma main sur son visage et enfonce les doigts avec lesquels je me suis touchée dans sa bouche. Je lui demande : « Tu aimes ça ? » Elle me répond que oui le souffle court. Je me penche sur elle et lui lèche la bouche je descends vers le cou, je prends un de ses seins avec ma main et lui suce avidement le téton. Elle se cambre « Ohhh, hummm, ouiii ».
Je me place entre ses cuisses écartées et lui embrasse le ventre puis doucement, je descends sur son sexe. « Oh ouiii bébé ! Vas-y ! Lèche-moi maintenant » chuchote-t-elle.

Je passe ma langue entre les lèvres de ce sexe parfaitement bien épilé. Elle est bien mouillée et je m’attaque directement à son clito. Je le lèche, le suce. Elle se cambre, gémis « Ah ouiiii ! Encore ! Bouffe-moi ! ouiiii ! ». Elle attrape mes cheveux et m’appuie le visage sur son minou tout chaud et humide ! Je rentre ma langue le plus loin possible dans son vagin et tourne, tourne encore puis reviens sur son clito que j’aspire entre mes lèvres. « Hummmm ! Oui comme ça ! Plus fort ! Ooooh » Elle bouge tellement que la tâche n’est pas facile. Je cherche avec mes doigts, l’entrée de son vagin et y entre doucement 1 puis 2 puis 3 doigts ! « Tu es trop bonne ! Oh oui enfonce loin » me dit-elle. Je commence un va-et-vient rapide tout en lui suçant le clito encore et encore. Puis elle est prise de spasmes et hurle enfin son orgasme.

 

Surprise je relève la tête pour la regarder et lui demande « Ça va ma jolie ? » elle reprend son souffle et me dis tout sourire « Oooh oui ! C’était vraiment trop bon ! Je n’ai jamais autant jouis ! Tu es vraiment superbe ! Merci ! ».

Elle se relève et me dis « Assieds-toi sur le canapé, je vais nous chercher à boire et ensuite je m’occupe de toi. » Elle enfile rapidement sa robe et file vers le bar. Je m’assois sur le canapé et me fais un résumé de ce que je viens de faire. Je suis ravie mais toujours aussi excitée ! Je veux du sexe, là et maintenant ! Trois hommes se sont installés à coté de nous pendant que nous faisions l’amour pour nous regarder et ils sont toujours en train de se masturber !

À la vue de ses sexes en érection, mon désir se fait plus grand encore, j’écarte alors les jambes et me caresse doucement. Une vague de chaleur m’inonde alors le corps tout entier.
Je vos alors « ma femme » qui reviens suivie de près par un homme. Celui qui me dévisageais au bar tout à l’heure. Elle s’arrête et me regarde me caresser ! Elle me tend un verre de whisky coca et me dis :

« Tu m’as fait sacrement jouir ! Je te présente un ami, Steph, moi c’est Caro. Si tu es d’accord, on s’occupe de toi tous les deux. »

À la pensée d’être à la merci de ce couple (comme dans mon rêve) je suis encore plus excitée.

« Ok !» lui dis-je avec mon plus grand sourire.

J’attrape le verre qu’elle me tend et le bois d’un coup. Cet homme est beau, un visage bestial avec une petite barbe naissante, cheveux court bruns et yeux bleus. Il est torse nu et porte un jean moulant. Je n’ai aucun doute, vu sa musculature, sur le fait que ce soit un sportif.

Il me dit « Caro m’a raconté tes exploits ! J’espère que je serais à la hauteur pour une chaudasse comme toi ! »
« Venez tous les deux et on verra ! » dis-je

Ils s’installent tous les deux sur le canapé, chacun d’un côté de moi. Je passe mes bras autour de leurs épaules, écarte les jambes et bascule ma tête en arrière, comme pour leur dire : « Je suis à vous ».
Ils posent leurs mains sur mes seins et m’embrassent à pleine langue. Ils m’envahissent la bouche avec leurs salive chaude, je ne sais pas trop quoi faire de ma langue. Ils me caressent en même temps le ventre, les seins et descendent ensemble vers mon minou. Lui enfonce ses doigts dans mon vagin et elle fait rouler mon clito entre ses doigts. Je gémis la bouche pleine de leurs langues, je me cambre, roule mon bassin pour mieux accueillir les caresses. Caro s’installe alors entre mes cuisses et sans plus de discussion se jette sur ma chatte comme une affamée. J’en hurle de plaisir. « Oh oui ma belle vas-y ! hummmm ! Oui encore plus fort » Elle passe ses mains sous mes fesses et attire mon sexe encore plus fort dans sa bouche.

Steph se met debout sur le canapé et se place au-dessus de moi. J’ai le visage à hauteur de ces cuisses, je lève mes bras vers lui, lui déboutonne puis lui retire son pantalon. Son sexe est magnifique ! Déjà dressé et dur comme un bâton. Il fléchit ses genoux et enfin je peux prendre ce mat dans ma bouche. Elle me parait énorme et longue. Il se retient au dossier du canapé et d’un mouvement de bassin entre et sort de ma bouche. Il me dit :

« Tu aimes ça hein ? Ma grosse queue dans ta petite bouche bouffeuse de minou ! Oui laisse la entrer plus profondément ! Hummm oui ! Tu es bandante chérie ! »

Je me découvre alors une passion pour les fellations ! J’aime sentir ce sexe tressaillir dans ma bouche et le laisser entrer profondément jusque dans ma gorge. J’aime sentir que ma bouche soit pleine a craquer ! Et Caro qui s’acharne encore sur ma chatte ! « Hummm ! Hummm » Voilà les seuls sons que je suis capable de faire entendre.
D’un coup, Caro se relève, alors que Steph à toujours sa queue dans ma bouche et elle me dit :

« Désolé bébé mais je dois partir, Steph te donnera mon numéro si tu le veux ! Amusez-vous bien ! » Elle ramasse ses affaires et s’en va. Je ne peux pas bouger, ni lui dire au revoir, mais ce n’est pas grave. De plus vu qu’elle n’est plus entre mes jambes, je peux tout donner à cet étalon. Il commence à jouir, je sens sa queue se tendre dans ma bouche. Il me regarde et me demande « Je peux ? » je lui fais signe que oui. Il a l’air content et il recommence son va et viens un peu plus brusquement et enfin dans un long gémissement il se vide dans ma bouche « HUMMMMM !!! » Il se retire, descend du canapé et cherche un mouchoir dans son jean qu’il me tend ! « Crache dedans si tu veux » Je le fixe droit dans les yeux et avale toute sa semence. Il me sourit et avec son mouchoir, il m’essuie délicatement le coin des lèvres.

« Elle avait raison Caro. Tu es vraiment bonne. »

Je lui dis « Baise moi maintenant, j’ai envie de te sentir en moi »

Rien ne vaut le sexe d’un beau mâle pour me combler. Il m’embrasse et m’allonge sur les coussins ou il y a quelques minutes Caro et moi faisions l’amour. Les hommes sont toujours là à se branler ! Ils sont une dizaine maintenant ! J’aime sentir leurs regards sur moi.
Steph écarte mes cuisse et s’allonge sur moi, mais ne me pénètre pas. Il m’embrasse, ses mains se baladent sur chaque parcelle de mon corps, sa langue explore ma bouche encore une fois, puis mon cou, mes tétons, et enfin il commence un cunni ! Jamais de ma vie on ne m’a autant léchée ! Quel délice. Pendant qu’il me caresse les seins, sa langue entre et sort de mon vagin « Hummmm oui ! Baise-moi maintenant ! »
Il revient au-dessus de moi et frotte sa queue à nouveau en érection sur ma chatte et me répond « À vos ordres ma chérie ! ». Puis il s’enfonce enfin en moi, doucement, comme le plus délicat des amants ! J’ai l’impression que nos sexes ont été faits pour se rencontrer ! Un accord parfait ! Il va et viens en moi doucement, je me cambre pour mieux le sentir. Il prend mes mains, les place au-dessus de ma tête en les bloquant avec son bras. Je ne peux plus rien faire de mes bras. Je lui dis :

« Humm tu veux prendre le dessus ? Vas-y je suis toute à toi mon beau ! »

Il m’embrasse et surélève son torse au-dessus de moi et pose sa main libre sur le sol à coté de ma hanche. Il augmente progressivement la rapidité et la profondeur de ses vas et vient.

« Hummm oui bébé ! Plus fort ! Plus vite ! Que c’est bon de te sentir en moi ! Ahhh ouiii ! »

Je me laisse guider par ses mouvements de plus en plus sauvages puis il s’arrête et me dis :

« À quatre pattes poupée »

J’obéis et me place, je frotte alors mes fesses sur son sexe chaud. Dans cette position je peux voir les hommes qui sont toujours là, prenant leur plaisir en nous regardant. Steph me frappe les fesses et je me frotte à lui plus vivement encore.

« Empale-moi maintenant chéri ! »

Sans se faire plus prier, il me pénètre violemment, je le sens bien, je crie de plaisir. Les hommes autours de nous commencent à éjaculer et certains s’approchent pour se vider près de nous, ce qui apparemment excite un peu plus encore mon partenaire. Je jouis comme une folle « Oh oui bébé vas ! Hummmm ouiii ouiiii ! ». Mon orgasme est violent ! Je suis heureuse, plus que comblée ! Steph se retire et je m’assois en face de lui. Il se masturbe près de mon visage et éjacule enfin dans un gémissement rauque, j’avale et lèche son pénis. Il me dit :

« Merci ma jolie ! Grace à toi j’ai passé une soirée inoubliable ! »

Nous nous rhabillons et sortons du club. Je laisse un petit mot sur le par brise de mon amie en lui expliquant que je suis rentrée par mes propres moyens. Steph monte dans sa voiture et descends la vitre pour me dire :

« Tu veux qu’on aille souhaiter une bonne nuit à Caro ? »

Je lui souris largement, ouvre la portière côté passager et monte dans sa voiture.


Votes des lecteurs :
Pas convaincu(e)J'ai moyennement apprécié le récitJ'ai aimé l'histoireJ'ai adoré, un véritable fantasmeOrgasmique ! Aucun vote sur ce récit

Plus d'histoires et de fantasmes :

                Commenter le récit :