Première partie de sexe gay

Publié par

Dans la catégorie Récits gays

Étiquettes : ,

Temps de lecture :~ 2 min

J’avais depuis quelques temps envie de découvrir le sexe entre mecs. J’avais repéré non loin de chez moi un endroit où les hommes se retrouvent.

Après le déjeuner, je garais ma voiture le long de la forêt et je partis à pied dans un chemin un peu étroit. Je cherchais des hommes en manque de sexe. J’aperçus un couple d’homme dans un bosquet. Je m’avançais doucement, le cœur battant, je sentais ma queue durcir.
Devant moi, un homme avec le cul à l’air était en train de sucer une grosse bite de black. Celui qui se faisait sucer branlait le cul de l’autre avec trois doigts. Il ne ménageait pas sa peine pour lui ouvrir le cul. Il me fit signe de les rejoindre. Le black me branla la bite et me dit d’enculer son partenaire.
Je mis mon gland sur l’anus et je poussais sans m’arrêter, jusqu’à ce que mes couilles touches les fesses de mon partenaire. Son cul était serré, il était chaud. Nos odeurs de sexe m’enivraient, l’enculé gémissait. Il poussait sur ma bite et m’implorait de le défoncer plus fort.
À cette époque, j’étais jeune et je lui défonçais le cul sans retenue. Le black passa derrière moi, il me planta son pouce dans le cul et sans réfléchir , je lui dis de me prendre.
Il m’ouvrit le cul avec sa grosse bite sans que mon cul vierge ne souffre pas. Il donna l’impulsion. J’étais aux anges de me sentir rempli avec ma bite dans un cul souple.
Nous avons jouit ensemble et rapidement. Je fus terrassé par l’orgasme quand mon foutre jaillit de ma queue. Le black me remplit le cul et mon enculé laissa partir son foutre dans ma main qui le branlait.
On se déboita doucement. Je sentais le foutre coulait de mon cul. Je passais mes doigts sur mes fesses et le goutais.
Je nettoyais avec ma bouche la bite de mon enculeur qui appréciait et je ne pus m’empêcher de nettoyer le cul du mec que je venais de prendre.
Ils finirent par se rhabiller et partir
je restais le cul à l’air cinq minutes, sonné par cette expérience. Je me suis essuyé avec mon slip, que j’ai remis comme cela. Le soir dans mon lit, je me suis branlé en respirant les odeurs de mon slip, j’ai explosé en cinq minutes.


Votes des lecteurs :
Pas convaincu(e)J'ai moyennement apprécié le récitJ'ai aimé l'histoireJ'ai adoré, un véritable fantasmeOrgasmique ! (3 vote(s), moyenne : 3,67 sur 5)

Plus d'histoires et de fantasmes :

                  Commenter le récit :