Pendu par les pieds

Publié par

Dans la catégorie Récits gays

Étiquettes : , ,

Temps de lecture :~ 4 min

C’est avec un vieux vicieux que je voulais réaliser le fantasme d’être offert en étant pendu par les pieds pour découvrir de nouvelles sensations en me faisant goder dans cette position.

À l’époque je vivais seul et j’avais bricoler des attaches au plafond avec des petites poulies, le système était au point et entre temps je correspondais avec un homme très vicieux qui me proposais de venir chez moi pour me soumettre à toutes sortes de perversités du style me pisser dans le cul et aussi de me dilater le trou…

Comme convenu, j’avais laissé la porte ouverte (j’habite une maison isolée). C’est aussi une période où je me travestissais avec perruque, cheveux longs et noir, petit haut satiné noir, mini jupe à carreaux noire et blanche à ras des fesses … au point qu’à peine penché en avant je dévoilais string et portes jarretelles, qui maintenaient des bas résilles (bien qu’ils soient auto fixant).

Je l’attendais à 4 pattes sur la table de ferme, les yeux bandés, le cœur qui battait fort d’excitation, d’autant qu’a la dernière minute au téléphone (pour me prévenir qu’il arrive) il m’avait annoncé qu’il n’était pas seul, ce qui me plaisais bien. Je bandais sec et mon braquemard dépassait du string.

Je les entendais arriver grâce aux bruits de pas sur le gravier, puis sur le parquet et d’une voix grave mon complice dit « Hum ! Belle petite salope, regarde ce cul ! » tout en commençant à me peloter. Puis ils me demandèrent de me mettre à genoux, tout en m’aidant à descendre de la table. Je sentais une main me prendre fermement la tête pour me coller un gland chaud sur la bouche, que j’ouvrais grand pour avaler un énorme engin pendant que l’autre me fouettais la joue avec sa queue bien dure. Ils me traitaient de tous les noms en m’ordonnant de mettre les mains dans le dos, puis je les suçais à tour de rôle.

J’ai ensuite enlevé le bandeau pour leur présenter mon système permettant de me pendre par les pieds. J’étais vraiment excité à l’idée que j’allais réaliser mon fantasme, en plus avec 2 mecs pervers, qui étaient tout deux bien montés. Je me suis rapidement retrouvé pendu, les jambes écartées. La sensation étais géniale, un m’écartais le string pour m’enduire le trou de gel et pendant ce temps, l’autre me doigtais habilement.

Gilbert sortais de son sac des accessoires et arriva avec un spéculum pour vagin, qu’il m’enfonça doucement et à fond, il faut dire que mon trou était déjà bien distendu par les gros doigt de l’inconnu. Quand mon orifice fut écarté à l’extrême par l’outil, je voyais ces 2 vicieux mater l’intérieur de mon trou, c’était excitant de les voir et d’entendre leurs commentaires. Gilbert donna un gode à son complice, un chapelet de petites boules et lui dis « Tiens titille-le » et pendant ce temps lui me ficelais les couilles avec un cordon. Le titillement dans mon cul me faisais gémir de plaisir mais je commençais à fatiguer et j’avais mal à la nuque, ils ont alors dû me détacher.

Gilbert me demanda ensuite de me retourner et de m’appuyer sur la table de ferme pour m’enfoncer son braquemard d’un coup sec et à fond, et m’ordonna de ne pas bouger. Au bout d’un petit moment (2 ou 3 minutes) je sentais envahir mon trou d’un jet puissant et chaud et il dis à l’autre « Je suis en train de lui pisser dans le cul à cette salope ! Tu aime ça hein ? » je répondis que oui en toute vérité. Quant il eut fini je serrais les fesses jusque dehors et je me mis à 4 pattes pour sortir de mon trou un jet continu devant les 2 vicieux qui adoraient ce spectacle. Quand la dernière goutte fut évacuée, Gilbert me demanda de ne pas bouger pour m’enfiler un gros gode dans le fion pendant que je me mis à sucer l’autre. Tous les deux me traitaient de salle petite pute et de salope, ils m’ont godé pendant une bonne heure puis m’ont joui sur le visage…

Super fantasme de Le Passif 24 !

 


Votes des lecteurs :
Pas convaincu(e)J'ai moyennement apprécié le récitJ'ai aimé l'histoireJ'ai adoré, un véritable fantasmeOrgasmique ! (4 vote(s), moyenne : 3,75 sur 5)

Plus d'histoires et de fantasmes :

                Commenter le récit :