Arthur se tape sa prof de philo

Publié par

Dans la catégorie Récits hétéros

Étiquettes :

Temps de lecture :~ 3 min

erotix

Arthur est un élève de prépa littéraire. Il est bon, voire très bon en langues étrangères. Là où il a du mal cette année, c’est plutôt la philo. En fait, sa prof le fait tellement bander qu’il a du mal à se concentrer. Elle le corrige systématiquement et lui fait comprendre qu’il est nul et qu’il n’arrivera jamais à rien. Il a une idée : il lui demande si elle peut lui donner des cours particuliers car il aimerait bien progresser… bien évidemment, ce n’est pas vraiment ce qu’il a en tête. Une fois arrivée chez lui, elle lui demande si il a ses livres de philo, mais il répond qu’il n’a rien, qu’il a tout oublié chez un pote.

La prof est une peu énervée mais se dit qu’ils se débrouilleront avec ce qu’elle a ramené. Arthur est tout sourire, elle le trouve un peu bizarre. Le temps est assez beau aujourd’hui et cette coquine de prof s’est mise en mini-jupe, ce qu’elle ne fait jamais quand elle donne des cours.
Il demande a sa prof de s’asseoir avec lui et de se détendre un peu. Elle commence vaguement à comprendre où il veut en venir, et elle le repousse gentiment. Pour elle, Arthur est un mauvais élève, c’est tout. Elle ne l’avait jamais regardé comme un coup possible. Elle qui ne se fait plus baiser par son mari depuis bien longtemps se dit que c’est peut-être l’occasion de se taper un jeunot. Mais bon, elle se remet les idées en place et se dit que ce n’est pas raisonnable.

Vu qu’il fait assez chaud, Arthur a préparé du thé glacé et en donne à sa prof. Elle se sert, et sans faire exprès (du moins, c’est ce qu’il essaie de lui faire croire), il lui renverse un peu de thé sur son haut. Elle est trempée et toute confuse. Il faut qu’elle enlève. Elle se retrouve en soutien-gorge, face à son élève. Elle est toute rouge, et lui, bande déjà comme un taureau. Il va chercher une serviette et se met à l’essuyer rapidement. Elle le regarde quelques secondes, il sent qu’elle se laisserait faire… il n’hésite pas et l’embrasse. Sa prof ne le repoussant presque pas, il insiste et commence à lui caresser les seins. Il sent qu’elle a les tétons tout durs. Il lui enlève son soutien-gorge et baisse son pantalon.

Elle se met à genoux devant lui et prend son sexe en bouche, elle le suce comme une fée. Il lui tient la tête pour qu’elle prenne bien toute sa queue en bouche. Elle s’allonge sur le canapé et voila ce coquin qui se baisse et plante sa langue dans sa chatte tout en masturbant son clitoris, la belle prof frissonne. Quand il sent qu’elle est bien chaude, il la pénètre bien profondément. Il se déchaine sur sa chatte pour se venger de toutes les remarques qu’elle a pu lui faire en cours, un vrai furieux ! Il la retourne et la prend en levrette. Il la tient par les cheveux en lui mettant de rapides coups de reins. Il lui pince les tétons, elle gémit… on sent qu’elle aime ça et qu’elle a complètement oublié qu’elle se trouve avec son élève. Et elle en redemande, elle le prend farouchement et l’allonge à son tour sur le canapé. Elle grimpe sur sa bite et s’excite sur sa queue comme une nympho, une vraie bête de sexe.
Arthur serre les dents mais n’arrive plus à se retenir. Elle s’enlève et une fontaine de sperme jaillit de son sexe. Cette salope reprend alors sa bite en bouche et prend bien soin de tout avaler… Y’a pas à dire, c’est bon la philo !


Votes des lecteurs :
Pas convaincu(e)J'ai moyennement apprécié le récitJ'ai aimé l'histoireJ'ai adoré, un véritable fantasmeOrgasmique ! Aucun vote sur ce récit

Plus d'histoires et de fantasmes :

                Commenter le récit :